Ne vois tu rien venir

1996 - Ecriture

C’est un recueil de textes et de poésies aux thèmes et états variant selon les courants de corps ou de pensées

Extraits

Petit pas…

Travers d’oreiller, je passe fourmi

Antennes pacifiques posant le baiser

Je quenouille et brasse le ciel de ses nuits

En sommeil tangible, vision d’éternité

Bouge en moi mon solide, passion fèvre

Qu’expire, mon souffle, ma densité

Caresses feuillues de ma main

Sue ce jour yeux-soleils

En élans de demains

En Alice de merveilles

SOURIRES

Et le jour s’Aube, s’Aurore

Se crépuscule et sans frontières

Se funambule entre mon corps

S’articule de ma lumière

L’hybride né de nous

S’emmêle de nos regards

Les paraissant de son tout

Jusqu’à un miroir.

 

Un jour

Un jour de renaissance

Je pars en voyage

Sans sens, sans âge.

Vu des clignotements massifs

Des gens cannibales

A griffes, à poils

Ai marché sur récifs

Piquants insipides

D’amours-capitales

Fracturée sans limites

Eculée par l’orage

Ai pensé au « passable ».

Puis volé sur les têtes

Haler mon cordage

Senti des couleurs

Imbibées d’êtres, d’images

Histoire de quelques siècles

Pour trouver un monde,

Mon cryptage,

Inconnu de ma tête

Perdu par une fronde,

Je suis…

Femme volage.